L’équipe

L’équipe de la Maison Solidaire de l’Alimentation

Julia Lévêque

Coordinatrice de la Maison Solidaire de l’Alimentation

julia-lyon@vrac-asso.org

Brando Della Croce

Cuisinier animateur à la Maison Solidaire de l’Alimentation

brando@recupetgamelles.fr

Céline Montillet

Animation de la vie du lieu

Volontaire en service civique à VRAC Lyon

volontaires-msa-lyon@vrac-asso.org

Les porteurs de projet

L’association VRAC favorise le développement de groupements d’achats de produits de qualité dans plusieurs quartiers prioritaires des métropoles françaises, dont celle de Lyon. Son projet est orienté vers l’accès du plus grand nombre à des produits de consommation courante de qualité (biologiques, locaux et écologiques).

Au sein des groupements, les prix sont raisonnables grâce aux achats en grande quantité, à la réduction des coûts intermédiaires grâce aux circuits-courts, à la réduction des coûts superflus en limitant les emballages, à la vente à prix coûtant (sans marge).

VRAC permet à chacun.e de s’inscrire ainsi dans un mode de consommation durable et responsable, reposant sur le collectif et les dynamiques locales.

Lauréat du concours du CGET “S’engager pour les quartiers” 2015

Lauréat de la Fondation La France S’engage en 2017

Participation aux Etats-Généraux de l’Alimentation en 2017

Lauréat du PNA (Plan National pour l’Alimentation) 2019

Audition pour le rapport IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) – Lutte contre la précarité alimentaire 2019

Participation à la consultation « Aide alimentaire » au Ministère des affaires sociales

Création d’un collectif pour un accès digne et durable à une alimentation de qualité (Secours Catholique, Réseau Cocagne, CIVAM, UGESS et VRAC).

Récup&Gamelles est une association lyonnaise engagée et active dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et pour la promotion d’une alimentation durable et zéro déchet, accessible à tous.

Elle met en place des actions concrètes et participatives afin d’agir et de permettre aux citoyen·ne·s et aux acteurs·trices de la chaîne alimentaire de s’engager et d’échanger des pratiques autour de la thématique antigaspi :

  • Collectes d’invendus encore consommables ou transformables (fruits, légumes et pain bio),
  • Animations : ateliers de cuisine zéro gaspi ou de conservation, expo – jeux – démonstrations, ou encore des buffets pédagogiques, buffets solidaires, etc.
  • Bocalerie solidaire ; de la conception de confitures et sauces artisanales, que nous revendons à prix coûtant dans des points de ventes, à vocation sociale, solidaire et/ou éco-responsable.
  • Accompagnement des établissements de la restauration (commerciale, scolaire, collective, traiteur etc.) pour la réduction du gaspillage
  • Création de modules de formation destinés à former des animateurs, des cuisiniers et des ambassadeurs du zéro déchet-zéro gaspillage.

Les partenaires du projet

Territoires à VivreS, c’est un grand projet de coopérations territoriales entre associations de lutte contre la pauvreté et de la précarité alimentaire au coeur, et habitant.es.

Les objectifs du projet : favoriser un accès digne à une alimentation de qualité pour tou.te.s, en particulier les plus vulnérables. Et créer ensemble de nouveaux “dispositifs” pour des filières solidaires et durables.

Les membres du collectif : le réseau Cocagne, le Secours Catholique, l’UGESS, le CIVAM et VRAC.

Plusieurs antennes locales des membres du collectif expérimentent ce projet sur leur territoire et il se trouve que… Lyon 8 en fait partie ! Ainsi, le réseau Cocagne, le Secours Catholique, l’UGESS et VRAC France participent activement au lancement de la Maison Solidaire de l’Alimentation pour en faire un lieu ressource collaboratif, solidaire et durable !

Plusieurs autres associations et structures du 8ème arrondissement accompagnent les partenaires du projet Territoires à Vivres, VRAC Lyon et Récup&Gamelles dans le lancement de la Maison Solidaire de l’Alimentation. Retrouvez leurs fiches de présentation juste ici :

L’objectif commun : faire de cette maison un lieu ressource de l’alimentation pour toutes et tous (associations, habitant.es et autres structures) et créer un espace de “démocratie alimentaire” !

Et enfin, un grand MERCI à nos financeurs et à celles et ceux qui soutiennent le lancement de ce projet, qui peut ainsi exister !